Bonjour,

C’est par un joli clair de lune (non, 4 jours aprés la nouvelle lune, c’est pas possible !)  une obscurité déjà bien avancée que j’ai renouvelé hier soir le coup de filet (à plancton!) de la semaine dernière, histoire de confirmer ce que j’avais vu , et de montrer un peu à mes auditeurs du soir ce qui se trouve dans nos eaux préférées, même si l’hiver un peu tardif  a un peu refroidi l’environnement… (mais 14°C, c’est pas la mer à boire !).

Les (rares !)  personnes présentes pour l’exposé  qui a suivi , sur les poissons, peuvent en témoigner: il y a de la faune dans nos eaux !… Pourtant Chamagnieu est plutôt limpide en cette saison, ça vaudra le coup (de filet!) de refaire ça au printemps ou en été, pour comparer …

Sans être en mesure de déterminer les espèces présentes -souvent même pas les genres- on peut dire qu’on trouve en abondance des daphnies, des copépodes et des rotifères .. Par ailleurs, je confirme que la curieuse bestiole verdâtre et tournoyante sur laquelle nous avions des doutes avec Brigitte est bien un rotifère … lequel ? pfff … pour l’instant ça sera « Rotifera chamagnensis » … mais pas de photo, il n’arrête pas de bouger …

Aller, voici quelques images …et en dernière minute quelques noms sur ces visages nouveaux (merci à Jean Marc pour son avis éclairé de diatomiste, confirmé par la littérature de la BU de Lyon 1 – et à Brigitte pour son coup d’oeil infaillible):

D’abord des Daphnies:

=    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des Copépodes:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

… et des « choses » à peu prés identifiées:

Asterionella formosa – groupe caractéristique

Diatomées (unicellulaire végétal) – Asterionella formosa

Phytoplancton (végétal) – Dinoflagellé (Ceratium sp.)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Larves de daphnies ( au stade  nauplie):